NOS MISSIONS

Nous avons décidé de développer des actions

Ces actions sont en lien avec quatre thématiques primordiales : l’eau, la faim, la santé et l’éducation. Ces quatre thématiques sont intimement liées et ont un impact considérable les unes sur les autres: sans eau propre, une bonne alimentation sera impossible. Sans eau salubre et sans alimentation équilibrée, les problèmes de santé seront courants et graves. Sans tout cela, les enfants ne pourront pas avoir un accès à une éducation de qualité. C’est dans cette logique que nous avons décidé de co-créer des solutions en impliquant toutes les parties prenantes afin de déployerdes approches centrées sur les personnes.

Les Objectifs du Développement Durable ont été mis en place en 2015 par l’ONU et ont pour ambition de s’attaquer aux grands défis mondiaux dans leur ensemble d’ici à 2030. Pour cela, 17 objectifs ont été définis. C’est dans cette optique que HUMANEED a modestement choisi se concentrer et soutenir quatres points en accord avec les ODD:

L'eau

L'alimentation

La Santé

L'éducation

About Cause

Latest Causes

People That Needs Medicine

0%

$25,270 Raised

$30,000 Goal

Pourquoi l'eau?

Pour garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable.

3 personnes sur 10 n’ont pas accès à des services d’eau potable gérés de manière sûre et 6 personnes sur 10 n’ont pas accès à des installations sanitaires gérées de manière sûre.

Au moins 892 millions de personnes continuent à pratiquer la défécation à l’air libre. . Les femmes et les filles sont responsables de la collecte de l’eau dans 80% des ménages sans accès à l’eau sur place.

2,4 milliards de personnes manquent d’installations sanitaires de base, telles que des toilettes ou des latrines.

Chaque jour, 1 000 enfants meurent de maladies faciles à prévenir dues aux conditions d’assainissement et d’hygiène.

Plus de 2 milliards de personnes n’ont pas accès à une eau potable et salubre. Selon l’UNICEF et l’OMS, 1 personne sur 3 dans le monde n’a pas accès à l’eau potable et plus de la moitié de la population mondiale ne dispose pas de services d’assainissement sûrs. Chaque jour, plus de 1 000 enfants de moins de 5 ans meurent des conséquences d’une eau insalubre. 

Seulement 1 africain sur 4 a accès à une source sûre d’eau potable. La majorité des personnes n’ayant pas accès à l’eau potable vivent dans des zones isolées et se retrouvent obligées de marcher des kilomètres avant d’avoir de l’eau. Ce manque d’eau potable a de nombreuses conséquences néfastes commes:

Des maladies: Sans accès à l’eau potable, les personnes concernées se retrouvent donc contraintes de boire une eau polluée, sale et/ou infectée. Les maladies hydriques tuent chaque année plus de 2,6 millions de personnes et plus de 1000 enfants meurent des conséquences d’une eau polluée chaque jour. Les maladies dues à une eau tuent plus de personnes chaque année que toutes les formes de violence, y compris la guerre. Sans toilettes propres, la majeure partie du temps, l’eau se retrouve contaminée par les excréments. Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé indique que près de deux milliards de personnes utilisent de l’eau souillée par des excréments. Cette eau, qui est pourtant considérée potable, est responsable de plus de 500.000 décès chaque année.

De la mortalité maternelle: Selon les Nations Unies, plus de 800 femmes meurent chaque jour de complications qui surviennent pendant la grossesse ou l’accouchement. Cela est en partie causé par un manque d’hygiène, pour laquelle une eau propre est nécessaire.

De la mortalité infantile: 2 millions d’enfants meurent chaque année de maladies hydriques dont 600 000 ont moins de 5 ans.

Une perte de temps considérable: Rien qu’en Afrique, les femmes passent 40 milliards d’heures par an à marcher pour trouver de l’eau. Récupérer de l’eau représente un réel challenge pour les familles qui sollicitent leurs enfants pour cette tâche. De nombreux enfants arrêtent l’école pour collecter de l’eau et se retrouvent coincés dans une spirale infernale : sans eau, ils ne peuvent pas aller à l’école et doivent aider leurs parents, et sans école ils ne peuvent pas avoir accès à une éducation.

Dans un pays où nous avons le privilège d’avoir de l’eau potable à portée de main, parcourir 5, 20, 30 ou encore 50km pour avoir de l’eau nous paraît irréel tant nous avons de l’eau àprofusion. Et pourtant, c’est le quotidien de millions de personnes à travers le monde quiparcourent des kilomètres pour une eau insalubre et non traitée.

Pourquoi l'alimentation?

Pour éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutritionet promouvoir l’agriculture durable.

Une personne sur neuf dans le monde est sous-alimentée (soit 815 millions)

La majorité des personnes souffrant de la faim dans le monde vivent dans un pays en développement, où 12,9 % de la population est sous-alimentée

La malnutrition est la cause de près de la moitié (45%) des décès d’enfants de moins de 5 ans – 3,1 millions d’enfants chaque année

Un enfant sur quatre dans le monde souffre d’un retard de croissance. Dans les pays en développement, cette proportion peut aller jusqu’à un sur trois

66 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire dans les pays en développement ont faim lorsqu’ils sont en classe, 23 millions en Afrique seulement

Selon les Nations Unies, la faim dans le monde s’est aggravée de façon spectaculaire en 2020, en grande partie en raison des retombées du COVID-19. Aujourd’hui, jusqu’à 811 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde et pour la cinquième année consécutive, ce chiffre est en hausse. À notre échelle, nous avons pour objectif dans nos projets de participer à la réduction de la faim.

Pourquoi la santé?

Pour permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Alors que le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans a baissé dans son ensemble, la proportion des décès est en augmentation en Afrique subsaharienne et en Asie du sud. 4 décès sur 5 d’enfants ayant moins de 5 ans ont lieu dans ces régions.

Le risque de décès est également plus élevé en zone rurale et dans les ménages les plus pauvres

Le taux de mortalité maternelle est 14 fois plus élevé dans les pays en développement que dans les pays développés

L’accès à la santé est un droit fondamental de tout être humain. Conscients que ce droit n’est pas accordé à tous, HumaNeed souhaite participer au développement de structures de santé. En effet, le manque d’infrastructures de santé est un réel problème. Selon une enquête de l’institut de sondage panafricain Afrobarometer réalisée avant la pandémie de Covid-19, 53 % des Africains ont déclaré avoir manqué de soins nécessaires au moins une fois au cours de l’année écoulée. Aujourd’hui, même dans les pays où les structures sont les plus nombreuses, le service n’est pas forcément assuré.

Afin de mettre en place des systèmes plus résistants et plus équitables, nous souhaitons co-créer des solutions en impliquant toutes les parties prenantes. En mettant les communautés et les travailleurs de la santé en première ligne des parties prenantes clés dès le départ, nous sommes certains que des soins de santé primaires seront fournis de manière durable et qualitative.

Pourquoi l'éducation?

Pour assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

Les inscriptions dans l’enseignement primaire dans les pays en développement ont atteint 91%, mais 57 millions d’enfants n’ont toujours pas accès à la scolarité

Plus de la moitié des enfants qui ne sont pas inscrits à l’école vivent en Afrique sub-saharienne

617 millions de jeunes dans le monde manquent de compétences de base en mathématiques et en alphabétisation.

Nous connaissons tous l’importance de l’éducation dans la vie d’un enfant. Imaginez n’avoir jamais pu accéder à une éducation de base ? Imaginez que vos enfants ne puissent pas aller à l’école ? Alors que l’accès à l’éducation devrait être universel, gratuit et obligatoire, ce sont 57 millions d’enfants à travers le monde, en âge d’aller à l’école primaire, qui ne sont pas scolarisés et 63 millions sont privés de collège.

Dans certains pays, quand bien même les enfants vont à l’école, ils n’ont pas accès à de bonnes conditions d’enseignement : ils n’ont pas le matériel adapté, ils n’ont pas de locaux adéquats, se retrouvent dans des classes surchargées…

L’éducation est un droit fondamental qui représente les espoirs, les rêves et les aspirations de millions d’enfants et de familles partout dans le monde. C’est le moyen le plus fiable pour permettre aux enfants de développer leur plein potentiel, de sortir de la pauvreté et de se construire de meilleures chances d’avenir. C’est pourquoi nous souhaitons participer à la construction d’une meilleure éducation au sein de nos projets.

Join With Us

We Have Funded 100+ Charity Projects Around The World.​

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.